Validation des Acquis de l’Expérience

La loi de modernisation sociale de 2002 avec l’instauration de la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) invite chacun à faire des choix professionnels en devenant plus responsable de son avenir. La grande nouveauté qu’introduit la VAE est de pouvoir acquérir un diplôme sans passer par la formation. Si la finalité de la VAE est l’obtention du diplôme, la démarche en elle-même donne à chacun la possibilité de devenir l’auteur de sa vie professionnelle.

L’accompagnement est une aide méthodologique proposée au candidat à la VAE pour constituer son dossier auprès du certificateur, pour préparer l’entretien avec le jury et, éventuellement, la mise en situation professionnelle. La loi ne prévoit aucune obligation, pour le candidat, en la matière. C’est une mesure facultative qui offre au candidat des chances supplémentaires d’aller jusqu’au bout de sa démarche.

Parcours de la VAE - Ludi Spirit

L'accompagnement par étapes :

Nos formations ont pour objectif de renforcer vos compétences, de vous faire acquérir les outils pour gagner en expertise et d’être au plus proche de vous pour un accompagnement durable.

Accompagnement à la VAE

La VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) est un droit individuel permettant à toute personne de faire reconnaître les compétences acquises au cours d’une activité professionnelle. Elle vise à obtenir un diplôme professionnel ou un certificat de qualification enregistré au RNCP (Répertoire national des Certifications professionnelles).

RAPPEL – Le jury de validation procède au contrôle et à l’évaluation des compétences professionnelles du candidat acquises par l’expérience : il vérifie si les acquis dont le candidat fait état correspondent aux compétences, aptitudes et connaissances exigées par les référentiels de la certification et d’emploi pour obtenir le diplôme, le titre ou le certificat de qualification. Le jury est souverain.
Art. R335-9 du Code de l’éducation

Trois types de décisions peuvent être prises par le jury.

Le jury estime que les acquis du candidat sont en adéquation avec les attendus de la certification visée. La certification est attribuée dans sa totalité.

Lorsque les acquis du candidat correspondent aux compétences, aptitudes et connaissances exigées pour obtenir la certification visée, le jury prend une décision de validation totale et propose l’attribution du diplôme, du titre ou du certificat de qualification.
Art. R335-9 du Code de l’éducation

Le jury estime que les acquis du candidat ne lui permettent pas de répondre aux objectifs de la certification visée. La certification n’est pas attribuée.

Lorsque les acquis du candidat ne correspondent à aucune compétence, aptitude et connaissance exigées pour obtenir la certification visée, le jury prend une décision de refus d’attribution du diplôme, du titre ou du certificat de qualification.
Art. R335-9 du Code de l’éducation

Le jury estime que les acquis du candidat sont en partie en adéquation avec les attendus de la certification et lui permettent de répondre partiellement aux objectifs de cette certification.

Le jury peut délivrer une ou plusieurs parties identifiées de certification professionnelle classée au sein du Répertoire national de certifications professionnelles et visant à l’acquisition d’un ou plusieurs blocs de compétences.
Dans ce cas, il identifie les aptitudes, compétences et connaissances qui feront l’objet de l’évaluation complémentaire nécessaire à l’obtention du diplôme, titre ou certificat de qualification.

Dans l’enseignement supérieur, les règles sont identiques Art. L613-3 et s. modifiés du code de l’éducation.

A l’issue des sessions de validation, le jury remplit une notification qui reprend la décision finale et les préconisations éventuelles. Cette notification est adressée au candidat par courrier sous la forme soit :
– d’attestations de compétences
– de livret de certification.

Accompagnement vers une nouvelle présentation de la certification

De l’hypothèse d’un refus de validation ou d’une validation partielle, nous pouvons vous accompagner pour cette nouvelle étape vers la certification.

Pour la validation des formations le président du jury adresse un rapport précisant :

Le travail de réflexion que le candidat a entrepris sur son parcours peut avoir des effets positifs. Le candidat aura maintenant une vision différente de son métier et constatera ainsi les bénéfices de sa démarche dans sa pratique professionnelle. Les effets de la VAE sont plus importants que l’unique obtention d’un diplôme !

S’il reste motivé, il peut envisager de recommencer intégralement la démarche ou d’envisager d’autres voies/possibilités :

Attention

Le candidat ne peut faire qu’une seule demande au cours de la même année civile.
Pour des certifications différentes, le candidat peut déposer au maximum 3 demandes au cours d’une même année civile auprès du ou des organismes certificateurs concernés.

Certifications

Logo-Qualiopi
logo-proneo-white